Accueil / Breaking news / Exclusif ! Entretient avec le responsable des opérations spéciales de la DISC

Exclusif ! Entretient avec le responsable des opérations spéciales de la DISC

Apres dès semaines passées à harceler l’officier principale de la Division , le Cmdr Giblood, J’obtiens enfin un rendez vous avec Rapture LVI, récemment nommé responsable des opérations spéciales.

Il me donne rendez vous dans son vaisseau, le « Deep Red Blood », un Magnifique Fer de Lance spécialisé par le technodon pour ses missions de combat.

 

Bonjour et merci de me recevoir à bord Cmdr. Pouvez vous rapidement vous présenter à nos amis lecteurs?

Bien sûr, tout le monde m’appelle Red au sein du Squadron.

– …

Mais encore, vous pouvez nous en dire plus sur votre parcours ?

J’ai débarqué avec ma flotte à Munfayl en septembre 3302 en tant qu’Auxiliary, et suis devenu membre du Squadron depuis environ un mois et demi.

– …

Quoi qu’est ce qu’il y a, ça va pas comme réponse ?

– Red, faites un effort s’il vous plaît. Nos lecteurs sont friands de récits épiques et de détails personnels sur les membres du Squadron. Si vous pouviez répondre avec un peu plus que trois mots à chaque question ça m’aiderait beaucoup…
Je suis pas du genre causant si vous avez remarqué. Désolé c’est une déformation professionnelle qui remonte à loin.

J’ai entendu dire en effet que vous aviez travaillé dans la flotte fédérale par le passé, plus précisément dans les renseignements. Vous pouvez nous en dire un peu plus ?

Non

On va pas y arriver Red ! Un effort bon sang  !

Pour commencer vous allez arrêter de m’appeler Red: on a pas élevé les cochons ensembles que je sache. Et non c’est confidentiel. Si je vous réponds, je vous bute après: c’est vous qui voyez !

Bon on va dire que ça ira bien comme ça. Qu’est ce qui vous a poussé à vouloir intégrer la DISC après votre arrivée au sein du Squadron?

– Rapport à mon passé : les opérations spéciales , c’est un peu mon business.

Et on raconte que vous montez des « opé-noires »: sabotage, assassinat, traffic d’armes , tortures, etc… Qu’en est il exactement Cmdr?

– C’est confidentiel !

Hum, passionnant en effet. Combien de systèmes sont ils sous contrôle du Consilium désormais ?

– C’est pas un peu votre boulot de journaliste de savoir ça ? Vous consultez une carte galactique et vous aurez votre réponse.

– …!?

– Bon allez, je vais être gentil : on est présent dans une vingtaine de systèmes.

Impressionnant ! Ça doit être complexe à gérer , je veux dire il doit y avoir des discussions stratégiques au plus haut niveau pour décider des priorités , non ?

Ben je sais pas, c’est confidentiel. Moi je prends mes ordres auprès de l’officier principal: une fois sur deux c’est un verre à la main au bar des pilotes. Le plus difficile c’est de se rappeler de l’objectif de la mission une fois le briefing terminé…

Incroyable !

Oui, remarquez des fois ça donne des situations cocasses. Tenez pas plus tard que la semaine dernière, on devait détruire des vaisseaux d’une faction concurrente dans un système voisin. Bon ben c’est seulement en rentrant de mission que je me suis rendu compte de mon erreur. On avait tout rasé sauf la bonne!

Mais ça a dus être terrible !?

Oh que oui, ça m’a coûté 2 tournées générales au Perséphone pour que Giblood passe l’éponge.

Non je voulais dire, au niveau des relations diplomatiques avec les factions prises pour cible indûment.

– Nan, rien du tout. Déjà parce qu’on vol avec des fausses plaques. Et puis au pire si il y en a un qui râle, on revient tout raser le lendemain. C’est l’avantage de bosser pour une dictature.

Hum bon, vous avez été décoré pour la prise de Crevit, tombé juste après votre première mission. Vous devez être fier de ce succès ?

– Bah ça faisait trop longtemps que ça durait cette petite plaisanterie. Je dirais plutôt soulagé. On a juste bien expliqué aux autorités locales qu’elles devaient laisser la place. On va dire qu’on l’a jouée version diplomatique sur ce coup là.

Vraiment ?

– Ben, évidement que non !

– ?!

Ca a été une vraie boucherie: c’était très beau ! Tous les Black Birds ont répondu présent pour l’assaut final. Y avait bonne ambiance: on a même fait un match de Space Ball en utilisant les capsules de survies des vaisseaux abattus en guise de ballon ! Les Auxiliary récemment arrivés ont dû nettoyer mon vaisseau à la brosse métallique pendant deux jours et deux nuits sans s’arrêter pour enlever les traces de sang sur la carlingue, ça vous donne une idée ! Mais je peux pas dire plus, c’est confidentiel.

Effrayant!

Ouais moi aussi j’ai adoré…

– …Passons. Et maintenant ?

– Maintenant quoi ?

– Et bien, quels sont vos nouveaux objectifs ? Je suppose que vous avez une cible en vue importante ?

Oui en effet, vous voulez vraiment savoir ?

Absolument, je pense que nos lecteurs seront ravis d’apprendre quelle nouvelle conquête sera celle du Consilium!

– C’est confidentiel !

Oui mais bon vous allez bien me faire une petite révélation quand même ? Juste un petit scoop !

– Ben c’est comme vous voulez.

– …!? Mais qu’est ce que vous faites avec ce ruban adhésif et ce scalpel ??

– Ben je suis un peu sensible des oreilles, j’aime pas entendre crier quand je suis en train de charcuter, je perds ma concentration et je coupe pas les bons trucs…

Couper les bons trucs ?

Tiens la dernière fois je devais couper un doigt à un type pour le rendre plus coopératif . Il a crié tellement fort que je lui ai coupé la tête à la place…Le toubib a dit que c’était à cause du stress causé par ses cris, que c’est pour ça que j’ai du mal à me concentrer.

Mais c’est ignoble !

– Oui c’est dégueulasse, il a pas voulu coopérer après ça. Des fois vous tombez sur des gens très mesquins…

Non mais c’est bon , tant pis : puisque c’est confidentiel on se passera du scoop.

Vous êtes sûr ?

Oui, on va en rester là pour cet interview, je ne me sens pas très bien en fait, j’ai la nausée.

– Hum, c’est sûrement un problème de foie . Si ça peut vous aider, j’opère au black de temps en temps pour rendre service vu que les hôpitaux coûtent les yeux de la tête. Par contre, je fais que des ablations totales ou partielles et les amputations. Ça me permet de m’entraîner pour mon boulot et ça vous coûtera pas cher. C’est gagnant-gagnant comme on dit !

Et bien je vous remercie pour ce témoignage passionnant , et je note votre proposition, on ne sait jamais.

Ainsi s’achève cette interview exclusive. A n’en pas douter, les systèmes sous contrôles du Consilium sont gérés par des personnes de talent totalement dévoués à leur cause.

A Propos de Arthur Regulus

Arthur Regulus
Arthur Regulus est Reporter de guerre pour Vox Veritas. Ancien Officier des renseignements de l'armée fédérale, il a rejoint le Consilium dès la découverte des premières épaves Thargoïd.

Nous vous conseillons

Rapture II en charge d’un gouvernement de transition !

Nous vous l’avions annoncé il y a quelques heures à peine. La réunion de crise, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *