Accueil / Faits Divers / Le groupe terroriste des caNNards frappe encore

Le groupe terroriste des caNNards frappe encore

Niveau de menace de plus en plus élevé

[18 février 3302]

 

Depuis plusieurs semaines le Black Birds Consilium surveille un groupe de dissidents terroriste appelé les « caNNards » ou pour certains « La bande à Picsou« . Ces pilotes, anciens habitants de Munfayl ne cessent de narguer le Consilium.

Aujourd’hui, ce groupe a procédé à deux attaques virales sur les serveurs du Consilium en y déposant 1 pièce particulièrement préoccupante. Un morceau de musique considéré comme « toxique » par le L.A.R.A.

Plus tôt dans la journée c’est un CV envoyé à Vox Veritas qui a fait l’objet d’une enquête poussée. Le chef de la sécurité du Consilium ne considère pas du tout ces attaques comme mineures :

« Certains pourraient s’amuser de ces pièces que nous envoient ces caNNards, mais il ne faut se laisser avoir ! Tout cela est un plan beaucoup plus vaste. C’est à rapprocher des maintes altercations avec nos pilotes qui ont eu lieu depuis le mois de décembre. N’oublions pas non plus que ces caNNards ont lancé une vaste campagne de désinformation contre notre système et nos pilotes. »

 

L’avis du Consilium est un peu plus tempéré, si on en croit Madame Alvinia de Messalina :

« Ce sont des enfantillages, des puérilités d’adolescents idiots, des « petits rien ». Ils devraient relire ce vieil écrivain : Freud ! »

 

Les pièces

CV reçu ce jour

Votre Nom: *** E-mail: ***@coin-coin.fr CV – Biographie: Créateur du journal satirique « le Canard opprimé », journal hebdomadaire, dessinateur ayant la particularité de le faire aussi avec un stylo dans le nez. 25 ans d’expérience dans le métier, 14 ans à mon compte pour mon journal. Quelles sont vos motivations ?: J’ai envie de changer un peu d’air, et le fait d’être persécuté dans le systeme où j’habite, ce à cause de mes dessins caricaturaux, m’a obligé à fuir et à devoir passé le reste de mes jours comme réfugié politique sur Bondarek. Je suis disponible quand vous le voudrez, lorsque les services d’migrateur m’auront donné les papiers et le feu vert pour pouvoir travailler. Je travaille en équipe, prêt à voyager loin (mais pas trop loin de Munfayl), je ne compte pas mes heures de travail. J’adore la politique et la diplomatie. Si refus, je vous remercie d’avoir pris le temps de lire ma candidature.

 

Musique déposée sur le serveur du Consilium, ce jour

A Propos de Artélus Aastein / Reporter

Artélus Aastein / Reporter
Artélus Aastein est un célèbre Reporter de Vox Veritas. C'est un journaliste de famille puisque son père exerçait ce métier dans le domaine sportif, sa mère, historienne et chercheuse était une passionnée des guerres Thargoides. Elle a mené son mémoire de Doctorat sur les Black Birds. Dès qu'il a eu connaissance de la réactivation du Squadron, Artélus Aastein, alors journaliste à SOL a décidé de venir s'établir à Munfayl où il participe à la mise en place de Vox Veritas dès novembre 3301. Il est le reporter de "terrain" du journal et jouit d'un bonne notoriété. Dernièrement il a fait rapatrier les cendres de ses parents à Mynfayl "notre berceau de cœur, là où nous aurions toujours dû habiter", souligne t-il.

Nous vous conseillons

GD 1192: Une attaque terroriste réveille Melvin Hub !

C’est en pleine nuit que les habitants de Melvin Hub ont été réveillés suite à …

5 Commentaires

  1. Vous savez comment on rend fou un corbeau ??
    Vous l’enfermez dans une sphère et vous lui dites qu’il y a de l’OR dans un COIN-COIN

    • Rédaction Vox Veritas
      Rédaction Vox Veritas

      Merci pour votre message. Nos psychiatres examinent en ce moment même votre « blague ». Les premiers rapports vous concernant sont assez inquiétants, à vrai dire. Avez-vous besoin d’une bonne adresse pour vous soigner ? Le Consilium a également à votre disposition des groupes pour vous aider au besoin. N’hésitez pas non plus à nous éclairer sur la profondeur de cette histoire…nous sommes tout ouïe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *