Accueil / Economie / Politique / Justice / Dossier Consilium : Son histoire

Dossier Consilium : Son histoire

Un régime novateur et responsable.

Depuis plusieurs semaines, le Consilium est l’objet de nombreuses attaques concernant sa politique et son orientation idéologique. Le mot dictature effraie, freine certains partenaires commerciaux et est un catalyseur pour bon nombre d’organisations non gouvernementales des environs de Munfayl.

Si tout le monde connaît son bras armé, les Black Birds Squadron et Auxilary, peu de gens savent ce qu’est réellement le Black Birds Consilium et comment il fonctionne.

Vox Veritas a eu la chance de rencontrer un membre du Consilium pour en parler. L’entrevue s’est faite sans contact direct, et en collaboration avec Mme Alvinia de Messalina, porte parole du Consilium. Ce haut membre du Consilium est resté anonyme.

Lors de plusieurs interviews nous avons pu échanger, débattre, discuter de ce gouvernement « secret » et « intouchable » qui dirige aujourd’hui Munfayl, et peut-être demain d’autres systèmes.

Voici notre dossier complet.

 

Histoire du Consilium

« Il ne faut oublier quand ni comment le Consilium est né. L’humanité courrait un risque énorme et se trouvait au bord du gouffre. Quand les plus grandes puissances ont décidé de mettre en place une force indépendante, autonome et secrète, elles ne doutaient pas que ces « Black Birds » allaient survivre. Les plus terribles, les plus sanguinaires des pilotes avaient, contre toute attente, survecu à leurs missions les plus périlleuses. Ils avaient été là où personne n’avait été, combattu l’indicible, sans gloire ni médailles.

A la fin de la guerre contre les Thargoids, cette force a failli disparaître, elle finissait par déranger, faisait tâche. Certains hauts fonctionnaires avaient peur que ces « têtes brûlées » puissent leur poser des soucis. La menace de dissolution a été grande pour les Black Birds.
Heureusement, de riches entrepreneurs, des consortiums, de fervents défenseurs de l’humanité et des scientifiques de haut rang ont pressentit qu’il fallait conserver les Black Birds. Tous ces hommes et femmes, influents, riches, ou les deux, ont fondés un « gouvernement » : le Consilium.

Ce dernier avait pour principaux buts de protéger les Black Birds, de leur trouver un nid secret, de les soulager de toutes problématiques économiques, politiques et idéologiques afin de conserver toute leur force de frappe, implacable et autonome. « Ne perdez pas de temps à vous justifier, battez-vous avec acharnement et mourrez sereinement » était l’un des premiers discours du Consilium aux Black Birds !

Munfayl est donc devenu le système secret des Black Birds dirigé par le Consilium jusqu’à la destruction du Squadron en 3245 (frise historique des Black Birds)

Après la destruction des Black Birds, le Consilium, restreint, à continué à exister secrètement. Il a perdu son système et son bras armé, mais n’a pas perdu de vue sa mission !

Pendant de très nombreuses années, le Consilium a continué ses activités, notamment dans le domaine de la recherche Alien, persuadé que la menace Alien n’était pas éradiquée. L’actualité récente lui a donné raison, puisque d’étranges phénomènes apparaissent ça et là.

black-birds-consilium

 

3301, la renaissance des Black Birds.

Dès la renaissance des Black Birds, le Consilium s’est renforcé. Il a dépensé sans compter pour reconstruire ce que le passé avait foulé de son pied. Le système Munfayl, berceau originaire des Black Birds, a été reconquis, du moins en partie. La Grande Réforme a permis de changer le fonctionnement interne des Black Birds, de casser une certaine introversion et de se porter vers l’avenir sans renier ses valeurs fondamentales.

Dès lors, il a fallu administrer nos systèmes, en conservant notre autonomie, indépendance, valeurs et en préparant les hommes et les femmes au très dur combat qui nous attend.

Le Consilium a donc opté pour un régime dur, mais prévenant, qui s’inscrit dans sa lignée historique. Il a repris son ancien régime gouvernemental : la Dictature. »

 

PARTIE 2 : une Dictature ? Interview

A Propos de Paulus Paimaleth / Redacteur en chef

Paulus Paimaleth / Redacteur en chef
Paulus Paimaleth est le responsable et rédacteur en chef de VOX VERITAS, le journal officiel du Black Birds Consilium. Il est très impliqué en politique au sein du Consilium dont il défend les intérêts par dessus tout. Il est âgé de 52 ans. C'est un ancien commissaire aux comptes attaché aux tribunaux fédéraux. Il a quitté son poste suite aux trop nombreuses corruptions et manipulations politiques. Il s'est alors reconverti dans le journalisme et a suivi les cours du soir de la prestigieuse Académie de la communication, de l'information et du journalisme.

Nous vous conseillons

Dollabella mis aux arrêts pour Haute Trahison !

Cette stupéfiante nouvelle est arrivée en début d’après midi à la rédaction via un communiqué …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *