Accueil / Economie / Politique / Justice / Le mariage menacé à Munfayl ?

Le mariage menacé à Munfayl ?

Attaques sauvages de barges de mariage chez les Black Birds.

[19 février 3302]

 

Le mariage est-il en passe de devenir une activité à haut risque à Munfayl ? C’est du moins ce que tendent à démontrer les récents évènements, tragiques, survenus au sein même du système régit par le Black Birds Consilium.

Un nombre alarmant de cortèges de jeunes mariés ont en effet, depuis plusieurs semaines maintenant, été la cible d’attaques sauvages chez les Black Birds. Le mode opératoire est toujours identique, à savoir une destruction pure et simple de l’Orca marital et de tout le cortège l’accompagnant, sans sommation, sans raison apparente, sans pitié. Les attaques ne laissent aucun survivant.

Face à ces drames à répétition, la sécurité du système est évidemment en alerte, mais les récents troubles à Munfayl ne facilitent pas la tâche du CMDR Manius Frowin, fraîchement promu chef de la sécurité, dont l’enquête semble actuellement au point mort.

Lors d’une entrevue avec VOX VERITAS, le CMDR Frowin nous a révélé que la piste terroriste avait rapidement été écartée, du fait de l’absence de revendication après tant de temps et d’attaques.

Interrogé sur l’éventualité d’une activité extra-terrestre (le mode opératoire étant vraiment inclassable), le CMDR Renold Cirias, responsable de la recherche et sécurité Alien pour le BBC, nous explique que l’étude des débris indique clairement une attaque à l’accélérateur de plasma, ce qui ne correspond pas à la technologie connue des Thargoïdes. Cet élément, en plus des dates des 1ères attaques, permet d’écarter également l’hypothèse de l’implication du CMDR Tchamallow.

La piste des activistes connus sous le nom des « CaNNards » a bien entendu été étudiée, mais les diverses échauffourées avec eux tendent à montrer qu’ils sont loin d’être en mesure de présenter une quelconque menace pour une barge de mariage, certains ayant même été surpassés et déroutés par un convoi commercial.

La seule piste viable reste donc celle de l’individu isolé, psychologiquement instable, ce qui complique grandement l’enquête.  Nous avons rencontré Simon Duerf, éminent psychanalyste travaillant pour le compte du Consilium, afin qu’il nous livre son analyse :

  • VOX VERITAS : Que pouvez-vous nous dire sur le suspect de cette affaire ?
  • Simon Duerf : Assez peu de choses finalement, les éléments étant plus que maigres… Nous n’avons pas à faire à des crimes passionnels, bien entendu, les assassinats sont bien trop nombreux pour ça, et la définition d’un mode opératoire ne correspond pas à ce type de crime. Les actions paraissent également bien excessives pour envisager la piste du militant anti-mariage. L’hypothèse de la personne frustrée, en mal d’amour, jaloux et s’attaquant au mythe du mariage ne colle pas. Non, l’acharnement « matériel » dont fait preuve le suspect en prenant soin de réduire à l’état de poussière les vaisseaux, et notamment les Orcas, indique une personnalité dérangée par un complexe d’infériorité, certainement suite à un grave traumatisme psychologique impliquant sans aucun doute un mariage ou un Orca. L’individu perd tout contrôle à la vue d’une barge de mariage, il ne prémédite pas. Je pense que nous cherchons quelqu’un qui pilote un très gros vaisseau, par lequel il tente de compenser un manque, un vide. Cet énorme vaisseau va également dans le sens de la volonté de puissance engendrée par le complexe d’infériorité, ce même complexe qui le pousse dans un effort exagéré de valorisation de lui-même.
  • VV : Pour résumer, nous cherchons donc un individu visiblement très dérangé, qui pilote un puissant cuirassé équipé de plasmas, et qui ne cesse de vanter ses actions et ses exploits.
  • SD : C’est tout à fait ça, en effet.
  • VV : Mais d’après-vous, faut-il annuler les mariages dans le système ?
  • SD : Non. Si les mariages sont annulés ici, il ira les chercher ailleurs, ce qui compliquera les recherches. Et puis, tout chasseur a besoin d’un appât.

A Propos de Huginn Muninn / Journaliste

Huginn Muninn / Journaliste
Personnage au parcours atypique pour un journaliste, Huginn MUNINN a travaillé dans à peu près toutes les filières connues de la galaxie, et c’est sans doute de là que lui vient son réseau d’informateurs. Autodidacte, reporter pigiste de terrain vendant ses informations au plus offrant, il tient plus du paparazzi de l’espace que du grand journaliste. L’information et la vérité sont, à son sens, des privilèges qui se méritent (et se monnayent), et pour lesquels il n’hésite pas à aller au cœur de l’action ou des conflits, quitte à mettre sa propre vie (mais de préférence celle des autres) en péril. Descendant d’une riche famille d’entrepreneurs ruinée par la destruction quasi-totale de ses infrastructures lors de la 1ère guerre contre les envahisseurs Thargoïdes, il grandit dans la misère et l’amertume. Obsédé par les extra-terrestres et l’idée de leur retour, il pense qu’ils exercent d’ores et déjà, d’une façon ou d’une autre, une importante influence sur la politique galactique. A la recherche constante de la moindre de leur trace, il croisa naturellement la route du Black Birds Consilium, sur lequel il enquêta pour découvrir le lien entre la réactivation du groupe et l’activité des aliens. Convaincu que la source du pouvoir réside non pas dans la politique, mais dans une puissance de feu implacable et des ressources illimitées en crédits, il réalisa rapidement que l’organisation aux ressources et à la puissance démesurées du BBC représentait l’unique ligne de défense de l’humanité face aux extra-terrestres. Il s’engagea alors à mettre ses compétences au service du Consilium en rejoignant l’équipe de VOX VERITAS.

Nous vous conseillons

Loi martiale en vue

Il y a quelques jours à peine, Le Consilium a du faire face à la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *