dimanche , 22 octobre | 10 : 00
Accueil / Breaking news / Où vont-ils? Que vont-ils faire?

Où vont-ils? Que vont-ils faire?

Une flotte impressionnante a décollé dimanche soir du système HR 6421, sous la bannière de la Great Summer Expedition.

En apparence, rien de plus innocent que cette expédition aux allures bon enfant qui a quitté la bulle humaine le 28 mai à 19h30 (heure de Munfayl), à des fins d’exploration. Une soixantaine de vaisseaux de toutes tailles participent à cette opération. Les uns (« groupe A ») se proposent d’aller jusqu’à Beagle Point en passant par la route de l’est, difficile et jusqu’ici peu frayée. Les autres se hasarderont jusqu’à Sagittarius A*, le fameux trou noir situé au centre de la galaxie, avant de visiter Colonia.

Mais ne soyons pas dupes.

Sous des dehors scientifiques voire touristiques, ce périple n’a rien d’une promenade de santé. La puissante armada actuellement en route vers la nébuleuse Eta Carina dissimule des objectifs bien plus obscurs et plus inavouables. Hawkin’s Gap et le Conflux, en particulier, constituent la vraie destination du second groupe. Ces secteurs cachent de profonds et ténébreux mystères, en lien avec les secrets qui ont conduit à la mort, survenue le mois dernier, de la sénatrice déchue Kahina Tijani Loren, alias Salomé. Comment ignorer par ailleurs l’implication personnelle dans ce voyage d’Alvinia de Messalina, ci-devant porte-parole des Black Birds, et que beaucoup dans les rangs du Consilium, appellent « la Déserteuse » ? Le groupuscule de renégats qui compose sa « Wing Atlantis » est bien représenté dans la flotte B. Le lieutenant d’ADM, célèbre transfuge qui se fait désormais appeler pompeusement « Régisseur de la Horde », assure la logistique de l’expédition.

Les lecteurs du Vox Veritas ont le droit de connaître la vérité, et de percer à jour les noirs desseins qui président réellement à ce voyage. Plusieurs pilotes, soutiens actifs du Consilium, dont je tairai ici le nom pour garantir leur sécurité, ont pu se glisser discrètement parmi la flotte et gardent un œil vigilant sur ce qui s’y trame. Un envoyé spécial du journal a également pu être dépêché, et donnera régulièrement des comptes rendus aux habitants de Munfayl et des secteurs environnants.

A Propos de Albert Blondin

Albert Blondin
Albert Blondin, romancier et journaliste, s'est rendu célèbre par ses reportages d'investigation. Il a découvert Munfayl et le Consilium au cours d'une enquête portant sur les asiles psychiatriques. Il n'a plus songé à en partir, surtout depuis qu'il a découvert l'UAlcool au Perséphone. Il met depuis quelque temps tout son talent à suivre les Black Birds sur les théâtres d'opération.

Nous vous conseillons

Incident à Gaultier de Varenne

La rédaction de Vox Veritas vient de recevoir une information alarmante concernant la Prison de …

2 Commentaires

  1. Cher Monsieur Blondin, si chère rédaction Vox Veritas
    Madame de Messalina se joint à moi pour répondre publiquement à votre verbiage.

    Vox Veritas et ces manants du Consilium, bien plus ronflants et inefficaces que notre Régisseur, auraient dû nous poser simplement la question de ce voyage plutôt que cette envolée qui sonne aussi faux que la promesse d’amour d’une dame de compagnie. Ce projet, comme tous les autres, a toujours été clair et transparent accessible à tous ceux qui posent la quesiton. La Horde se rend, avec de courageux et méritants pilotes dont les médailles n’ont pas besoin de barioler outrageusement le torse pour faire croire qu’ils sont grands, dans des zones particulièrement importantes pour notre avenir à tous. Ce travail n’aurait pas du être le nôtre, mais plutôt celui du LARA, de ses scribouillards trop occupés à leur machine administrative.
    Non, messieurs les épouvantails à moineaux, contrairement à vos usages, il n’y a pas de « mystère » de « danger » de « risque » dans notre projet. Il n’y a que de la recherche, de l’analyse, et du labeur pour essayer de comprendre…mais ce verbe, sans nul doute, nécessite un tant soit peu de compétences dont certains dirigeants du Consilium semblent malheureusement dépourvus.
    Gardez donc vos piques et vos sbires jouant les espions, et faîtes donc un pas vers l’extérieur que vous voulez tant protéger.

    • Sylvio Laurenti Rosa
      Sylvio Laurenti Rosa

      Monsieur Khrone,

      J’ai du mal à décrypter votre message, qui semble, d’une part dénigrer le papier de l’un de nos meilleurs reporter de terrain et d’autre part la politique menée par notre chère dictature éclairée du Black Birds Consilium. Dans un cas comme dans l’autre nous ne pouvons interférer. Monsieur Blondin est un reporter, écrivant des articles émanant de son libre arbitre et le Black Birds Consilium applique sa politique pour la protection de l’humanité. Le Vox Veritas n’est qu’un média libre et indépendant. Nous reportons ce que nous voyons et vivons et je suis désolé si cette vision ne correspond pas a vos attentes. J’imagine que vous auriez préférer nous dicter le papier directement ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *