Accueil / Economie / Politique / Justice / Peur sur le Consilium

Peur sur le Consilium

Voilà maintenant plusieurs semaines que les citoyens du Consilium sont sous le choc après la multiplications d’actes violents sur notre territoire. Si ceux ci ne sont pas à l’heure actuelle clairement reliés entre eux, le doute est permis. Retour sur les événements en question.

no-limit-braquage-a-la-marseillaise-11033551ohqey_2038
Reconstitution des évènements du 2 Juillet sources: Bureau du procureur de Erisagirari

Alors que le Wildcard prenait fin et que le Black Birds Squadron rentrait tout juste avec ses alliés après une honorable défaite une mécanique vicieuse s’est mise en marche.
Le 2 juillet un commando à prit d’assaut un poste de sécurité à Erisagirari, pour repartir avec la dernière saisie de drogue pour une valeur de 200 000cr. La presse locale parlera le lendemain d’une « action osée d’un petit gang local », cependant certains témoins affirment que ces hommes disposaient d’un matériel de grade militaire et d’une coordination absente dans les différents gangs de la région. Il est aussi à noter que le serveur central du poste a été détruit d’une manière indéterminée. Les autorités locales sont, quant à elles, restées muettes sur le sujet.

Cet acte fut le premier d’une longue série à travers tous les systèmes du Consilium, à chaque fois des crimes violents sur des centres d’administration ou de sécurité locale, et bien qu’il semble toujours avoir un commanditaire différent (gangs, terroristes, rebelles) le modus opérandi reste le même.
Autre fait troublant ces actes ont toujours été perpétrés alors qu’aucun membres du Black Birds Squadron et Auxiliary ne soit officiellement présent dans le système. De fait le seul épargné à ce jour reste Munfayl, QG du Squadron et capitale du Consilium.

 

Interrogée sur le sujet la Porte parole du Consilium a déclaré le 18 Août dernier:

Alvinia de Messalina - Portrait officiel
Alvinia de Messalina – Portrait officiel

« Le Consilium ne tolérera pas que son territoire et ses citoyens vivent sous le Diktat de petits voyous sans envergure, je demande donc personnellement que chaque gouverneur fasse de la sécurité de nos concitoyens une priorité. Cependant, et parce que nous [le Consilium] respectons le travail admirable que fournit chaque jour nos forces de sécurités, nous laissons donc à celles ci toute l’autonomie nécessaire à la gestion de cette crise.
J’aimerai de plus rappeler que la vocation du Consilium est la lutte contre la menace extraterrestre, je demande aussi à chaque responsable, local comme national de respecter l’union sacrée face à notre devoir envers l’humanité. »
Au vu des dernières montées des mouvances indépendantistes, on peut supposer que la non ingérence du Consilium soit une façon de calmer les esprits.

 Si le regain de criminalité est une source d’inquiétude pour tous, d’autres événements s’y sont ajoutés conjointement.
En effet, on a apprit, par des sources anonymes, que durant le discours de la porte parole plusieurs pilotes du Squadron ont été pourchassé et abattus dans le système Crevit, si aucune perte n’est à déplorer notons que Rapture I lui même en a été victime. Officiellement il n’y a eu aucune déclaration mais des rumeurs de sédition au sein du Squadron vont bon train depuis deux mois et l’on craint que ces rebelles n’en soient à l’origine.

Alors malencontreux concours de circonstance ou volonté délibérée de mettre à mal le Consilium? La question reste ouverte mais nous nous efforcerons de vous tenir informé.

A Propos de Moïse Mane / Journaliste indépendant

Moïse Mane / Journaliste indépendant
Journaliste indépendant originaire de Munfayl, Moïse Mane à fait de l'investigation sa spécialité. Loin des affaires intergalactiques et des grands évènements politico-économique, il s'intéresse de près à tout ce qui touche le citoyen et la vie quotidienne au sein des systèmes du consilium. Souvent à l'origine de scandales ou de révélations sur l'exploitation arbitraire de citoyens ou encore d'affaires de corruption, sa croisade certes louable de défendre les intérêts des plus démunis a parfois pu friser avec de la sédition envers le Consilium. Il possède cependant de nombreuses connexions dans toutes les sphères de la société et notamment avec certains hauts gradés du BBC qui lui reconnaissent un tempérament marginal, mais toujours fidèle à la fois aux intérêts du Consilium ainsi que des défavorisés.

Nous vous conseillons

La DISC se réorganise

Après plus d’un an de bons et loyaux services, et une expansion substantielle de l’influence …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *