dimanche , 22 octobre | 10 : 01
Accueil / Sport / Divertissement / Rapture XXXV nous parle des BBRA

Rapture XXXV nous parle des BBRA

Derniers préparatifs pour la course BBRA

[31 janvier 3302]

Après une guerre aussi éprouvante qu’écrasante à Jitabos, le retour des Black Birds dans leur nid se fait dans la joie et les festivités. Afin de fêter le succès incontestable de l’Opération Marteau de Thor, débuté le 1er janvier 3302, nombre d’événements sont organisés à Munfayl et ses environs. Des galas de charité, pour les familles des victimes, des conférences et tables rondes, des interventions dans les écoles par les pilotes eux-mêmes sont au programme. Une chose est sûre, le Consilium n’a pas regardé aux dépenses pour célébrer le retour de ses héros.
L’un des points culminant de ces réjouissances est la course initiée et organisée par un Rapture. La course aura lieu le samedi 6 février 3302 à 21h (heure de Munfayl). En avant-première, VOX VERITAS a l’honneur d’avoir pu interviewer ce pilote du Squadron.

bbra

Bonjour CMDR, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Bien volontiers. Je suis Rapture XXXV. A la base, je suis mercenaire indépendant. J’ai rejoint le Black Birds Squadron pendant la guerre de Jitabos, après avoir suivi la filière traditionnelle du BBA. J’ai notamment pris part à l’opération Marteau de Thor et, de retour au nid, en tant que passionné de courses en tout genre, je me suis dit que je pourrais en organiser.

Vous avez décidé d’organiser une course quelques jours après la fin des hostilités, est-ce pour oublier ou y-a-t-il une autre raison ?

Pour oublier ?! Certainement pas, Artélius ! Car nous voulons nous souvenir ! (silence) Non-pas nous souvenir de la guerre et de ses… épreuves, mais bien de la solidarité sans faille dont a fait preuve le Black Birds Consilium à l’égard de ses alliés et amis, conformément au Pacte qui unit les membres de la Coalition.

Pouvez-vous nous présenter brièvement la course et ce qui attend les participants ?

Bien sûr. Tout d’abord je tiens à rappeler que cette compétition est ouverte à toute la Communauté des pilotes. Il s’agit d’une « descente de la mort » en haute montagne, par faible gravité. Les concurrents devront se rendre en un point précis, après une descente qui leur fera perdre 9000 m. d’altitude sur une distance d’environ 20km. Enfin, s’ils arrivent jusqu’en bas ! (rires) Les inscriptions sont d’ailleurs ouvertes et toutes les informations sont disponibles sur le forum de la Communauté.

Au niveau logistique, les autorisations n‘ont pas dû être simples à obtenir (on sait à quel point le Consilium est soucieux du bien-être de ses citoyens) comment avez-vous réussi ce tour de force ?

Au contraire, je dois remercier ici le BBC pour son soutien. Vous l’avez dit : le Consilium est soucieux du bien-être de ses citoyens et, c’est certain, il sait que le divertissement en fait partie ; Tout comme votre journal par exemple. J’ajouterai même que le BBC encourage toutes initiatives individuelles de ce genre.

En dehors de l’admiration de tous et une fierté supplémentaire pour le Consilium, que gagnera celui qui remportera la course ?

Il faut dire tout d’abord que cette course est la première d’une série qui comptera pour un championnat. Tous les pilotes remporteront donc des points pour le classement de ce championnat. Ensuite, les concurrents ne sont pas des professionnels, mais avant tout des passionnés. Ils recherchent avant tout l’occasion de se divertir tout en comparant leur talent de pilote dans le cadre d’activités inhabituelles et ludiques, comme le seront toutes nos courses.

On sait que nos ennemis sont nombreux, notre politique et notre économie faisant de plus en plus d’envieux. Quelles mesures seront prises pour assurer la sécurité des spectateurs et citoyens ?

Il va sans dire, l’événement ayant lieu dans sa juridiction, que le Black Birds Consilium saura assurer la sécurité des pilotes et du nombreux public que nous attendons. Vous comprendrez aisément que je ne peux répondre plus précisément quant aux moyens mis en œuvre pour ce faire.

Une dernière question, vous parlez d’une personnalité pour lancer la course ; une piste ?

Ah non, désolé Artélius ! C’est une surprise !

RDV pour la course : Samedi 6 février 3302 dès 21 heures. Informations et inscriptions

Artélus Aastein pour Vox Veritas

A Propos de Artélus Aastein / Reporter

Artélus Aastein / Reporter
Artélus Aastein est un célèbre Reporter de Vox Veritas. C'est un journaliste de famille puisque son père exerçait ce métier dans le domaine sportif, sa mère, historienne et chercheuse était une passionnée des guerres Thargoides. Elle a mené son mémoire de Doctorat sur les Black Birds. Dès qu'il a eu connaissance de la réactivation du Squadron, Artélus Aastein, alors journaliste à SOL a décidé de venir s'établir à Munfayl où il participe à la mise en place de Vox Veritas dès novembre 3301. Il est le reporter de "terrain" du journal et jouit d'un bonne notoriété. Dernièrement il a fait rapatrier les cendres de ses parents à Mynfayl "notre berceau de cœur, là où nous aurions toujours dû habiter", souligne t-il.

Nous vous conseillons

La désastreuse attaque des taupes péteuses

Quand même ! Vox Veritas a eu l’occasion d’assister à l’avant-première du dernier film catastrophe …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *