Accueil / Conflits / Black Birds Squadron / Reportage de guerre à LP 762-3

Reportage de guerre à LP 762-3

Un pilote grièvement blessé à LP 762-3 Un incident tragique a endeuillé hier soir le Consilium. Au cours d’une opération de maintien de la paix à LP 762-3, dans un secteur occupé depuis quelque temps par des forces rebelles, une patrouille de Black Birds a subi une attaque surprise de grande envergure. Alors qu’ils s’apprêtaient à contrôler un T9 soupçonné de transporter des armes, nos pilotes ont été assaillis par une escadrille ennemie qui ne leur a pas laissé le temps de se défendre. Un de nos commandants a réussi à échapper au guêpier grâce à une diversion réussie. En revanche, malgré une lutte farouche, le lieutenant Dovkiller a fini par succomber sous le nombre. Son Vulture explosa en plein ciel. Son équipier Rapture LVIII raconte ce douloureux moment.

« J’ai senti mon coeur se nouer lorsque j’ai vu le signal de Dov disparaître de mon radar. C’était un sacré pilote, brave et courageux. Il faisait mouche à tous les coups. Un tir toujours précis, efficace. Il n’aurait jamais été battu ans un combat à la régulière. Mais il ne faut pas attendre de ces soudards qu’ils respectent les lois de la guerre. C’était un héros, oui, je vous le dis, un héros! Le pauvre vieux, il est maintenant en piteux état, à ce qu’on dit. »

Les rescapés de cette escarmouche ont pu se replier sur notre outpost McCoy landing pour effectuer les réparations. La capsule de survie de Dov a été récupérée, mais le pilote n’est pas sorti indemne. Le L.A.R.A. tente actuellement de restaurer les membres déchiquetés du malheureux. Le professeur Samuel, venu en personne rendre compte à la presse de l’état de la victime, s’est pourtant déclaré résolument optimiste :

« Quelques implants devraient lui permettre de reprendre rapidement du service. J’espère qu’il pourra bientôt voler de nouveau aux côtés de nos vaillants commanders. »

L’incident d’hier soir montre que la présence de forces de maintien de la paix est plus que jamais nécessaire à LP 762-3, face à des sécessionnistes sans foi ni loi qui font régner la terreur dans le système.

Reportage de Albert Blondin, reporter de guerre au Vox-Veritas

A Propos de Albert Blondin

Albert Blondin
Albert Blondin, romancier et journaliste, s'est rendu célèbre par ses reportages d'investigation. Il a découvert Munfayl et le Consilium au cours d'une enquête portant sur les asiles psychiatriques. Il n'a plus songé à en partir, surtout depuis qu'il a découvert l'UAlcool au Perséphone. Il met depuis quelque temps tout son talent à suivre les Black Birds sur les théâtres d'opération.

Nous vous conseillons

Venegana: le Green Party veut sa revanche

Nous l’avions pressenti dès l’annonce de la prise du système. Pour le Green Party, faction …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *